En ce début d’année 2017, de nouvelles mesures ont été prises et un accord a été signé entre le gouvernement et la fédération française de l’assurance afin de lutter contre ce qui provoque les accidents routiers, de réduire ces derniers et d’informer les jeunes.

Quel est l’objectif principal de cet accord ?

L’accord signé le 21 février 2017 prévoit de diviser par deux le nombre de morts causées par des accidents de la route, à savoir qu’il descende en-dessous des 2000 personnes tuées dans trois ans, soit en 2020. Cet accord a été signé entre Bruno Le Roux, alors Ministre de l’Intérieur, et les dirigeants de la Fédération française de l’assurance. Pour atteindre cet objectif, des actions de prévention vont être engagées autour de trois axes majeurs : lutter contre les facteurs de risques qui provoquent ces accidents, réduire les accidents des deux-roues et enfin, informer les jeunes.

Comment atteindre cet objectif ?

Afin de lutter contre les facteurs de risques qui provoquent ces accidents, des campagnes de prévention concernant l’alcool au volant vont être mises en place, elles viseront par exemple également la prise de conscience concrète de chacun et un système d’auto évaluation via une distribution d’éthylotests. Par ailleurs, les dangers liés à la consommation de drogues ou de médicaments et ceux qui concernent l’usage du téléphone au volant seront mis en exergue.

Pour réduire les accidents des deux-roues, le gouvernement et les assureurs souhaitent mettre en avant les équipements de sécurité et de l’état du véhicule. En effet, de nombreux spécialistes ont constaté l’importance du gilet airbag dans la réduction de la gravité des accidents des deux-roues.

Enfin, des actions pédagogiques vont être menées pour sensibiliser les jeunes de 18 à 25 ans aux risques liés à une conduite ou un comportement non adaptés sur la route. Des outils éducatifs, l’apprentissage via des simulateurs de conduite voire encore des stages leur seront bientôt proposés.