L’industrie automobile travaille chaque jour pour faire en sorte que les véhicules embarquent des systèmes d’aide à la conduite pour sécuriser vos trajets. Bientôt, les ordinateurs de bord seront totalement autonomes. A l’aide de capteurs de plus en plus puissants bon marché et d’algorithmes sophistiqués les constructeurs automobiles du monde entier redéfinissent ce que signifie être un conducteur 2.0. De la maîtrise de sa vitesse, à l’aide au stationnement ainsi que les appareils de sécurisation. La voiture automatisée n’est pas juste une simple idée abstraite, elle est bel et bien réalité. Se pose alors les questions, quand nous lâcherons complètement le volant, et à quoi ressemblera la voiture de main ?

 

Radar

Les voitures haut de gamme sont déjà équipées d’un radar qui peut suivre les objets à proximité. Par exemple, le Distronic Plus de Mercedes, un système de prévention des accidents, comprend des unités sur le pare-chocs arrière qui déclenchent une alerte lorsqu’ils détectent quelque chose dans l’angle mort de la voiture.

 

Interaction avec le marquage sur la voirie

Les caméras montées sur le pare-brise reconnaissent les marques de voie en repérant le contraste entre la surface de la route et les lignes de démarcation. Si le véhicule quitte involontairement sa voie, de brèves vibrations du volant avertissent le conducteur.

 

Le système LIDAR de Google

Google utilise le système de détection et de télémétrie laser sur le toit de Velodyne, qui utilise 64 lasers, tournant à plus de 900 tr/min, pour générer un nuage de points qui donne une vue à 360 degrés de la voiture. Le système LIDAR signifie « laser detection and ranging » ou en français « détection et estimation de la distance par la laser »

 

Caméra infrarouge

L’assistance Night View de Mercedes utilise deux phares pour projeter une lumière infrarouge invisible et non réfléchissante sur la route. Une caméra montée sur le pare-brise détecte la signature IR (infrarouge) et affiche l’image éclairée, avec les dangers mis en évidence, sur l’écran du tableau de bord.

 

Vision stéréo

Le système prototype de Mercedes utilise deux caméras montées sur le pare-brise pour construire une image 3D en temps réel de la route à venir, repérant les dangers potentiels comme les piétons.

 

GPS et Mesure inertielle

Un automobiliste doit savoir où il va. Google utilise un système de positionnement d’Applanix, ainsi que sa propre technologie de cartographie et GPS.

 

Roues connectées

Des capteurs montés sur roues mesurent la vitesse de la voiture Google pendant qu’elle se déplace dans le trafic. Et le trafic pourrait s’autoréguler à l’avenir grâce à des systèmes interconnectés qui travaillent ensemble pour optimiser le trafic routier.

 

Si certaines des technologies existes actuellement sur les véhicules haut de gamme, on devrait les voir apparaitre en série sur l’ensemble des marques à l’avenir.