Le retour en force du modèle phare des années 80

Renault a annoncé que la marque au losange lancerait une nouvelle version de la populaire R5 en version électrique. Elle devrait être commercialisée à l’avenir dans le cadre d’un plan majeur de relance de l’entreprise. La nouvelle mouture de la Renault 5 s’inspire à la fois de la première génération de R5 produite dans les années 70 et au début des années 80, et de la seconde génération de Supercinq produite de 1984 à 1996. Le prototype rétro-moderne Renault 5 est immédiatement reconnaissable alliant les lignes d’orignies réactualisées au goût de la modernité. Rien dans le design ne semble trop conceptuel ou trop farfelu pour passer à la production en série.

 

Une voiture résolument urbaine

Le prototype de la Renault 5 électrique est une charmante voiture urbaine compacte qui reprend l’un des succès intemporels de Renault et le développe pour l’avenir avec une touche moderne, 100 % électrique. Elle a conservé son caractère amusant et espiègle, avec un aspect pop dû à sa couleur jaune. Le prototype de la R5 reprend les caractéristiques fortes du design original. L’approche moderne est évidente dans les finitions et les matériaux choisis, qui s’inspirent de divers appareils électroniques avec un look résolument sport.

Ce prototype incarne tout simplement la modernité, un véhicule en phase avec son époque : urbain, électrique, séduisant.

 

Pas d’erreur, on reconnait le Renault 5

Le R5 est immédiatement reconnaissable, mais grâce à un traitement moderne des lignes et des surfaces avec des détails futuristes, le résultat est conforme à l’époque actuelle. De plus, les éléments de style empruntés au design original cachent certaines caractéristiques plus modernes, comme par exemple : l’entrée d’air du capot cache la trappe de chargement, les feux arrière comportent des volets aérodynamiques et les antibrouillards du pare-chocs sont des feux de croisement. Il y a même un clin d’œil à la R5 originale sur la bouche d’aération latérale, les roues et le logo arrière.

La voiture arbore un liseré rouge qui souligne le toit et les montant de l’auto ce qui lui confère une touche d’espièglerie et un caractère qui tire sur la corde sensible surtout chez les plus nostalgiques. Les logos avant et arrière s’illuminent, donnant ainsi vie à la voiture. Le drapeau français situé dans les rétroviseurs souligne l’esprit « made in France » du véhicule, et le nom affiché sur le petit écran transparent du tableau de bord assure la touche finale.